Start-up

Une enceinte
100% française

30 octobre 2016

Devialet, est une jeune entreprise française qui a vue le jour en 2007.  Elle est à ce jour, la start-up  la plus récompensée de l’histoire de la Hi-Fi pour ses innovations dans le son.

Elle crée et commercialise une gamme d’amplificateurs audio haut-de-gamme ainsi que l’enceinte connectée Phantom.

 

Dans les années 2000, Pierre-Emmanuel Calmel, travaillant dans un laboratoire de recherche de Nortel, utilise ses heures creuses pour résoudre une problématique : réaliser l’ampli parfait. Il étudie deux technologies d’amplification : l’analogique et le numérique.

Cependant, elles présentent chacune des avantages et des inconvénients. L’analogique est de haute qualité sur le plan sonore mais chauffe et consomme beaucoup d’énergie. Alors que le numérique est plus compacte mais malheureusement de moins bonne qualité sonore.

 

C’est en 2004 que Pierre-Emanuel Calmel va mettre au point une technologie hybride associant ces 2 technologies afin de tirer uniquement les avantages de chacune d’entre elles. Le rendu est incroyable ! Pierre-Emanuel, décide de quitter son travail et de déposer un brevet pour protéger son invention.

Sûr de lui, il s’associe à un ingénieur, un designer et un commercial pour lancer en 2006 un premier prototype qui sera commercialisé en 2010 (le D-Premier).

 

Le D-Premier devient très rapidement  LA référence mondiale de l’amplification pour les professionnels. Grace à cette success-story, l’entreprise lance en 2012 une gamme grand public financée par plusieurs grands investisseurs pour un total de  15 millions d’euros.

 

 

devialet-mise-en-situation

 

 

Apple est conquis !

 

C’est en 2015 que Devialet tombe dans la pomme, en effet, le design et la qualité de ses enceintes se rapprochent beaucoup de la philosophie d’Apple qui décide de commercialiser dans ses Apple stores les produits de la marque française.

 

« On est mis en avant comme aucune autre marque, se réjouit Quentin Sannié. Nos produits seront exposés en plein milieu du magasin, au même rang que ceux d’Apple. C’est vraiment énorme. »

 

Le chiffre d’affaires de cette jeune entreprise française devrait largement augmenter, grâce aux Apple stores qui «pourraient représenter au minimum 20 % des ventes », ainsi qu’aux nombreuses boutiques que compte ouvrir la société française dans les grandes capitales mondiales.

 

 

Mais l’ambition de Devialet ne s’arrête pas là. L’entreprise veut s’implanté dans les voitures, les téléphones, les ordinateurs…  Ce qui représente un marché de  2,5 milliards d’unités par an. Une belle success story made in France !

 

devialet-presentation

 

devialet-vue-en-eclat

Merci, votre commentaire a bien été envoyé. Il doit cependant être approuvé avant sa publication.